Beqë Cufaj, né en 1970 à Deçan (Kosovo) vit aujourd’hui avec sa famille à Stuttgart.
Après des études de littérature à Pristina, il vint vivre en Allemagne en 1995. Il traita de ses expériences migratoires dans 205 , un tome contenant nouvelles et poèmes. Après l’éclatement de la guerre du Kosovo en 1999, Cufaj publia dans des journaux européens de renom des essais littéraires, dans lesquels il commenta les événements de son pays natal avec perspicacité et une profonde empathie humaine. Après la guerre, il aida, en tant que chargé de la rubrique culturelle, à reconstruire le quotidien Koha Ditore . « L’avocat littéraire du Kosovo »  a depuis accompagné les développements de son pays de l’aprèsguerre. En 2000, avec Kosova – Rückkehr in ein verwüstetes Land  (Kosova – Retour dans un pays dévasté) un recueil de textes fut publié à ce sujet. En 2003 parut le premier roman de Cufaj, Shkëlqimi i huaj . Projekt@party (2012) est son deuxième et dernier roman.